𝐑𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐈𝐓𝐈𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟑 : 𝐥𝐞 𝐩𝐫𝐨𝐜𝐞𝐬𝐬𝐮𝐬 𝐝’é𝐥𝐚𝐛𝐨𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐥𝐚𝐧𝐜é
Le Comité de pilotage de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives organise, du 06 au 16 mai 2024, à Bobo-Dioulasso, un atelier sur la divulgation de la nouvelle norme ITIE et le processus d’élaboration du rapport ITIE 2023. La rencontre vise deux objectifs. D’une part, elle servira de cadre pour la divulgation de la nouvelle norme ITIE 2023 qui guidera désormais les actions de l’ITIE Burkina Faso. Et d’autre part, elle sera l’occasion d’entamer le processus d’élaboration du rapport ITIE de l’année 2023, à travers notamment l’élaboration d’un projet de rapport de cadrage.
L’ouverture des travaux qui a lieu le lundi 6 mai, a été présidée par le Gouverneur de la Région des Hauts-Bassins, madame Mariama KONATE/GNANOU. Dans son allocution, elle a précisé qu’ « il s’agit d’une activité d’envergure qui devrait, à terme, renforcer nos connaissances sur la norme ITIE et surtout baliser le chemin pour aboutir à un rapport ITIE 2023 de qualité. » C’est pourquoi, elle a invité l’ensemble des participants à donner le meilleur d’eux-mêmes afin d’aboutir à un document de qualité.
Le début des travaux a été marqué par deux communications. La première a porté sur la présentation de l’ITIE et la deuxième sur les innovations de la nouvelle Norme ITIE. Ces communications vont permettre aux participants de cerner les nouvelles exigences de la Norme ITIE 2023 et d’œuvrer à les intégrer au rapport qui sera produit.
Le président du Comité de pilotage, Vieux Abdoul Rachid SOULAMA, par ailleurs Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective a procédé, le mardi 7 mai, au lancement des travaux de rédaction du rapport de cadrage, première étape du processus d’élaboration du rapport ITIE 2023. Il a indiqué que l’ITIE veut renforcer l’appropriation du processus ITIE par tous les acteurs à travers cet exercice. Aussi a-t-il ajouté « qu’au regard des évolutions qu’a connu la Norme ITIE, il est important que le projet de rapport de cadrage que nous allons produire en tienne compte. »
Au cours des dix jours de travaux, les participants vont faire l’état des lieux du cadre juridique, institutionnel et politique du secteur extractif, cerner les principaux changements ou réformes observés dans le secteur au cours de l’année 2023, répertorier les textes adoptés au cours de l’année 2023, fournir une liste exhaustive du cadastre minier, effectuer une analyse de la matérialité et déterminer le périmètre du rapport ITIE 2023. A l’issue des travaux, le document sera soumis aux membres du Comité de pilotage de l’ITIE-BF pour adoption.
En rappel, l’ITIE exige la publication annuelle de rapports ITIE et le rapport de cadrage est une étape essentielle pour la réussite de son élaboration. Le rapport de cadrage est un document qui fixe les grandes lignes du contenu des rapports ITIE. Il précise le champ des informations financières et non financières à mentionner dans le rapport ITIE.
L’atelier regroupe les parties prenantes du processus ITIE, les cadres du SP-ITIE, les directeurs régionaux du ministère en charge de l’économie des Hauts Bassins, des journalistes et des personnes de ressource.

Ajouter Un Commentaire

3  ×  2  =