𝗟𝗲 𝗿𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗜𝗧𝗜𝗘 𝟮𝟬𝟮𝟭 𝗿𝗲𝗺𝗶𝘀 𝗮𝘂 𝗠𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗘𝗰𝗼𝗻𝗼𝗺𝗶𝗲, 𝗱𝗲𝘀 𝗙𝗶𝗻𝗮𝗻𝗰𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗣𝗿𝗼𝘀𝗽𝗲𝗰𝘁𝗶𝘃𝗲
Une délégation du Comité de pilotage de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives au Burkina Faso (ITIE-BF), conduite par son président Nicolas KOBIANE et composée des représentants du collège des organisations de la société civile, des représentants du collège des sociétés minières et du Secrétaire permanent de l’ITIE-BF a remis, ce jeudi 30 novembre 2023, le rapport ITIE 2021 au Ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar NACANABO.
Le Comité de pilotage de l’ITIE-BF a produit et adopté son rapport ITIE couvrant l’année 2021. En effet, la mise en œuvre de l’Initiative pour la transparence dans les Industries Extractives (ITIE) exige des pays l’élaboration d’un rapport ITIE qui retrace l’ensemble des revenus tirés du secteur extractif. Le Burkina Faso ne déroge pas à la règle car ce rapport constitue le 13ème du genre depuis l’adhésion de notre pays à l’ITIE. Ce rapport, élaboré par un administrateur indépendant, a pour but d’accroître la transparence dans le secteur extractif à travers la divulgation d’informations crédibles. Il couvre les revenus issus du secteur des mines et des carrières, du 01 janvier au 31 décembre 2021 et permet de retracer les flux financiers entre l’Etat et les sociétés minières.
De ce rapport, il ressort que la quantité totale d’or, (industrielle et artisanale), produite en 2021 est de 67,13 tonnes contre 63,02 tonnes en 2020, représentant une augmentation de 4,11 tonnes (soit 6,52%)
Les recettes nettes issues du secteur extractif ont atteint 318,98 milliards FCFA en 2021 et contribuent à 19,25% des recettes totales pour la même année. Il a contribué à 14,34% au PIB en 2021.
En ce qui concerne la contribution à l’emploi (y compris l’artisanat), le nombre d’emplois directs et indirects créés par le secteur minier serait de 243 389 emplois (soit 2 % de la population active) en 2021.
Quant aux recettes d’exportation, elles ont atteint 2 250,76 milliards FCFA et contribuent à 79,02% des recettes totales du pays en 2021.
Ces chiffres montrent l’importante contribution du secteur dans l’économie burkinabè.
Les principales innovations apportées dans le rapport ITIE 2021 sont la prise en compte de la fourniture locale de biens et services pour une déclaration unilatérale, l’analyse de la question sécuritaire et son effet sur le secteur.
Dans ce rapport, il est également formulé des recommandations pour une amélioration du processus ITIE au Burkina Faso.
Pour le Président du Comité de pilotage de l’ITIE-BF, cette rencontre est une opportunité pour présenter les résultats atteints par l’ITIE Burkina.
Le ministre de l’économie, des finances et de la prospective quant à lui, a remercié et félicité tous les acteurs qui ont œuvré à la production de ce rapport. Il a réaffirmé sa disponibilité et celle du Gouvernement à accompagner l’ITIE Burkina Faso pour une gouvernance vertueuse des ressources extractives du pays des hommes.

Ajouter Un Commentaire

10  ⁄    =  5