𝐑𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐈𝐓𝐈𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟏 : 𝐋𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐢𝐧𝐜𝐢𝐩𝐚𝐮𝐱 𝐫é𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐝é𝐯𝐨𝐢𝐥é𝐬 à 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬𝐞
L’initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) a animé, dans la matinée du mardi 05 décembre 2023, à Ouagadougou, une conférence de presse pour la présentation de son rapport 2021.
La rencontre, présidée par Nicolas KOBIANE, président du Comité de Pilotage de l’ITIE-Burkina Faso, a connu la participation des représentants du collège des organisations de la société civile, des représentants du collège des sociétés minières et du Secrétaire permanent de l’ITIE-BF.
Elle a été marqué par deux phases. La première a consisté en une déclaration liminaire faite par le président du comité de pilotage qui a indiqué que l’exercice de ce jour répond à un principe sacré de la Norme ITIE qui est l’obligation de rendre compte de la gestion du secteur extractif auquel le Comité de pilotage se soumet à travers les canaux des différents médias. A la suite de la déclaration liminaire, une communication a été livrée par Lamoussa Barthelemy OUEDRAOGO, chef du département de mise en œuvre de la norme ITIE qui a mis en exergue les chiffres clés de ce rapport.
Il ressort de la présentation que la quantité totale d’or produite (industrielle et artisanale) en 2021 est de 67,13 tonnes contre 63,02 tonnes en 2020, représentant une augmentation de 4,11 tonnes (soit 6,52%).
Les recettes nettes issues du secteur extractif ont atteint 318,98 milliards FCFA en 2021 et ont contribué à 19,25% des recettes totales pour la même année. Le secteur extractif a ainsi contribué à 14,34% au PIB en 2021.
En ce qui concerne la contribution à l’emploi (y compris l’artisanat), le nombre d’emplois directs et indirects créés par le secteur minier serait de 243 389 emplois (soit 2 % de la population active) en 2021.
Quant aux recettes d’exportation, elles ont atteint 2 250,76 milliards FCFA et contribuent à 79,02% des recettes totales du pays en 2021. Ces chiffres montrent l’importante contribution du secteur dans l’économie burkinabè.
Les principales innovations apportées dans le rapport ITIE 2021 sont la prise en compte de la fourniture locale de biens et services pour une déclaration unilatérale, l’analyse de la question sécuritaire et son effet sur le secteur.
Le contenu de ce rapport a suscité beaucoup d’intérêt chez les hommes de médias dont les questions étaient relatives à l’utilisation faite du fonds minier de développement local dans les communes minières, à la clé de répartition du Fonds de financement de la recherche géologique et minière et de soutien à la formation sur les sciences de la terre, sur les écarts constatés entre la déclaration de l’Etat et celle des sociétés minières. Les conférenciers du jour y ont apporté les éléments de réponses.
Le Président du Comité de pilotage a indiqué qu’en plus de la conférence de presse, il est prévu une campagne d’information et de communication en vue de partager le contenu du présent rapport avec les populations.
Il a, par ailleurs, invité tous les utilisateurs de ce document à une exploitation judicieuse en vue de renforcer la divulgation de l’information sur le secteur extractif et de contribuer à éclairer le débat public. Il les a également invités à consulter le site web de l’ITIE, le www.itie-bf.bf pour de plus amples informations sur le secteur extractif.

Ajouter Un Commentaire

  −  2  =  1