𝟏𝟓 𝐚𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐦𝐢𝐬𝐞 𝐞𝐧 œ𝐮𝐯𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐈𝐓𝐈𝐄 𝐚𝐮 𝐁 𝐮𝐫𝐤𝐢𝐧𝐚 𝐅𝐚𝐬𝐨 : 𝐋𝐞 𝐂𝐨𝐦𝐢𝐭é 𝐝𝐞 𝐩𝐢𝐥𝐨𝐭𝐚𝐠𝐞 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐥𝐞 𝐛𝐢𝐥𝐚𝐧
Le Secrétariat Permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP-ITIE) organise du 21 au 25 août 2023 à Koudougou, un atelier pour faire le bilan des 15 ans de l’adhésion du Burkina Faso à l’ITIE.
Le mot d’ouverture de l’atelier a été prononcé par le Secrétaire Permanent de l’ITIE-BF, Kanfido ONADJA. Il a rappelé la nécessité de faire une halte et d’évaluer la mise en œuvre de l’ITIE au pays des hommes intègres. Pour ce faire, il a invité tous les participants à être rigoureux et faire une analyse sans complaisance de l’adhésion du Burkina Faso à la Norme ITIE.
Les travaux de l’atelier sont dirigés par Jonas HIEN, président du collège de la société civile au Comité de pilotage de l’ITIE Burkina Faso.
Cette activité regroupe une quinzaine de participants issus des sociétés minières, de l’administration publique et des organisations de la société civile.
Au cours des 5 jours de travaux, il s’agit concrètement, pour ces acteurs, de faire un état des lieux de la mise en œuvre de l’ITIE après 15 ans d’adhésion, d’analyser la mise en œuvre de l’ITIE au Burkina Faso, de formuler des recommandations et de dégager des perspectives pour renforcer la transparence du secteur minier.
En rappel, le Burkina Faso a adhéré à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) en 2008 dans l’optique d’une meilleure gouvernance de son secteur minier. Cet engagement au respect des principes et exigences de la norme ITIE lui a permis d’opérer plusieurs réformes dans tous les segments du secteur minier.

Ajouter Un Commentaire

3  +  5  =