𝐑𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐈𝐓𝐈𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟎 : 𝐌𝐚𝐧𝐠𝐚 𝐚 𝐚𝐜𝐜𝐮𝐞𝐢𝐥𝐥𝐢 𝐥𝐚 𝐦𝐢𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐝𝐢𝐬𝐬é𝐦𝐢𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧

Manga, chef-lieu de la région du Centre-sud, a accueilli l’équipe chargée de la dissémination du rapport ITIE 2020, le 31 août 2022 sous la présidence du gouverneur de ladite région, Yvette NACOULMA/SANOU, un atelier y a été organisé. En plus des préfets des départements de Manga, de Gogo (province du Zoundwéogo) et de Zabré (province du Boulgou), l’atelier a connu la participation de différentes couches socio-professionnelles de la population qui ont activement pris part aux échanges.

L’ouverture des travaux de l’atelier a été marquée par l’allocution du Secrétaire Permanent de l’Initiative pour la transparence dans les Industries Extractives, Kanfido ONADJA et le discours du gouverneur de la région du Centre sud.

Dans son allocution, le secrétaire permanent de l’ITIE a informé les participants que le Comité de pilotage de l’ITIE a entrepris un ensemble d’activités visant à partager les informations contenues dans le rapport ITIE 2020, avec les populations de plusieurs localités du pays.

Avant d’introduire les communications, le Gouverneur, a rappelé que le rapport ITIE est le principal document qui permet de mettre à la disposition des citoyens, des institutions nationales et internationales des informations pertinentes et fiables sur le secteur extractif. Aussi, a-t-elle ajouté, cette activité répond à un principe sacré de la Norme ITIE qui est l’obligation de rendre compte de la gestion du secteur extractif, d’où l’organisation de cet atelier de dissémination.

Elle a invité les participants à être des relais auprès de leurs communautés respectives afin d’accroître la redevabilité et la transparence dans le secteur extractif du Burkina Faso.

Comme à Zorgho, Koudougou et à Ziniaré, le processus de communication a été le même. En effet, les rapports ITIE simplifiés ont été au cœur des échanges avec les participants. Les communications ont été reprises en langue locale Mooré et ont mis en exergue les taxes superficiaires et les ressources du Fonds Minier de Développement Local reçues par lesdites communes.

Les participants ont exprimé des attentes qui se rapportent au recrutement des jeunes des localités abritant les sites miniers, aux désagréments causés par l’exploitation minière. L’équipe pluridisciplinaire de la mission a apporté des éclaircissements à ces préoccupations.

Ajouter Un Commentaire

  ×  4  =  12