𝐑𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐈𝐓𝐈𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟎 : 𝐋𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐞𝐧𝐮 𝐝𝐮 𝐫𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐚𝐠é 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐥𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐩𝐮𝐥𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐙𝐨𝐫𝐠𝐡𝐨 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐌𝐨𝐠𝐭é𝐝𝐨

Une équipe pluridisciplinaire mandatée par le Comité de pilotage de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives a tenu à Zorgho dans la journée du lundi 29 août 2022, un atelier de partage des informations contenues dans le rapport ITIE 2020 avec les populations conformément à la Norme ITIE. Il faut noter que cette région abrite les mines de ORZONE BOMBORE et de SOMISA située dans la commune de Boudry et de Mogtédo.

Les travaux de l’atelier ont débuté avec le mot de la représentante du Secrétaire Permanent de l’ITIE-BF qui a donné les objectifs de l’atelier suivi du mot de bienvenue et d’ouverture du Préfet du Département de Zorgho. Celui-ci a salué l’initiative et a exhorté la population à être attentive aux différentes communications et surtout à poser leurs préoccupations.

Les participants venus essentiellement de la province du Ganzourgou (Zorgho et Mogtédo) sont issues de l’administration publique, des collectivités locales, des organisations de la société civile locale, des leaders religieux, des leaders coutumiers, d’associations de femmes, des associations de jeunes et de personnes vivant avec un handicap. Environ une cinquantaine de personnes ont pris part à cette rencontre.

Ils ont eu droit à trois communications. Ces communications ont porté sur l’historique de l’ITIE, le mécanisme de répartition des taxes superficiaires entre l’Etat et les collectivités territoriales bénéficiaires. La troisième communication a fait un exposé sur le contenu du rapport ITIE avec un focus sur les transferts infranationaux reçus par la région du Plateau Central.

A la fin des exposés, les populations ont posé des questions et exprimés des inquiétudes quant à la cohabitation entre exploitation minière industrielle et exploitation minière artisanale. Aussi le Fonds minier de développement local (FMDL) et son utilisation a suscité beaucoup d’interrogations. Ce qui dénote de l’intérêt accordé aux communications.

L’équipe de la mission étant pluridisciplinaire, s’est attelée à apporter des éléments de réponse à chacune des préoccupations exprimées.

Les participants ont également reçu les rapports ITIE simplifiés en français et en langue locale Mooré.

L’exercice a été très apprécié par les participants qui ont souhaité que ce type d’activité soit perpétué et étendu à toute la province.

Ajouter Un Commentaire

  ×  6  =  18