𝐑𝐀𝐏𝐏𝐎𝐑𝐓 𝐈𝐓𝐈𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟎 : 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐦𝐩𝐚𝐠𝐧𝐞 𝐝𝐞 𝐝𝐢𝐬𝐬é𝐦𝐢𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐥𝐚𝐧𝐜é𝐞

Le Comité de pilotage de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives au Burkina Faso (ITIE-BF) organise du 29 août au 03 septembre 2022 une campagne de dissémination du rapport ITIE 2020 dans plusieurs localités du pays. Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la satisfaction de l’exigence 7 de la Norme ITIE qui souligne que les informations contenues dans les rapports ITIE doivent être accessibles, compréhensibles et divulguées à un large public. Ainsi, après l’élaboration du rapport ITIE, les parties prenantes à la mise en œuvre de cette Norme au Burkina Faso, initient des séries de rencontres de partage d’information avec les populations afin de favoriser le débat public, de promouvoir le dialogue autour de l’exploitation des ressources naturelles et d’améliorer la gestion du secteur extractif.

C’est dans ce cadre qu’une équipe pluridisciplinaire conduite par le Secrétaire permanent de l’ITIE-BF, Kanfido ONADJA, a procédé le lundi 29 août 2022 à Koudougou au lancement de la campagne de dissémination du rapport ITIE 2020.

Ce premier atelier tenu dans la cité du cavalier rouge, marque le lancement de la campagne de dissémination du rapport ITIE 2020. Pour le Secrétaire Permanent de l’ITIE-BF, la commune de Koudougou marque le point de départ d’une vaste campagne de dissémination à travers des ateliers, des émissions radiophoniques et des conférences publiques. Le but étant de permettre à l’ensemble des burkinabè d’avoir des informations crédibles et fiables sur le secteur extractif afin de prendre une part active à la gestion de ce secteur.

Cette rencontre a regroupé des participants venus des communes de Kyon et de Reo. Environ une cinquantaine de personnes issues des organisations de la société civile locale, de l’administration publique, des collectivités territoriales, d’association de femmes, de personnes vivant avec un handicap, des leaders coutumiers et religieux et des représentants de la société minière Nantou mining ont pris part à cet atelier.

Au menu des échanges, plusieurs thématiques du secteur extractif. L’exercice a consisté en une présentation de trois communications, la première sur l’ITIE, ses objectifs et son fonctionnement. La deuxième communication était axée sur les titres miniers, la procédure de leur obtention et les clés de répartitions de la taxe superficiaire. Enfin la troisième communication a concerné le contenu du rapport ITIE 2020.

Ces communications ont suscité des questionnements, des commentaires, des suggestions et autres apports dans le but de mieux comprendre le fonctionnement du secteur extractif national. Les participants ont également reçu l’ensemble des documents d’informations sur le secteur extractif.

La campagne de dissémination va se poursuivre d’autres communes comme Zorgho, Ziniaré et Manga.

Ajouter Un Commentaire

20  +    =  25