𝐕𝐢𝐬𝐢𝐭𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐮𝐫𝐭𝐨𝐢𝐬𝐢𝐞 : 𝐥𝐞 𝐒𝐞𝐜𝐫é𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐏𝐞𝐫𝐦𝐚𝐧𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐈𝐓𝐈𝐄-𝐁𝐅 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐥𝐨𝐜𝐚𝐮𝐱 𝐝𝐮 𝐆𝐫𝐨𝐮𝐩𝐞 𝐄𝐧𝐝𝐞𝐚𝐯𝐨𝐮𝐫 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐧𝐠

Le Secrétaire permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP-ITIE) au Burkina Faso et ses collaborateurs ont rendu une visite de courtoisie au Groupe Endeavour Mining, membre du Comité de pilotage de l’ITIE-BF au titre des entreprises extractives le mercredi 04 mai 2022 à Ouagadougou. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la préparation de l’évaluation prochaine du Burkina Faso et aussi du renforcement de la collaboration entre les deux entités.

Le Directeur national de Endeavour Mining, Monsieur Adama SORO entouré de ses collaborateurs, a souhaité la bienvenue aux visiteurs du jour, et salué cette démarche du premier responsable du SP-ITIE.

Quant au Secrétaire permanent de l’ITIE-BF, Monsieur Kanfido ONADJA, il les a remerciés pour l’accueil chaleureux et rappelé l’excellente collaboration qui existe déjà entre les deux entités. Il dit connaître le rôle et l’importance des sociétés minières dans le processus ITIE. Aussi, a-t-il rappelé que l’ITIE est un groupe tripartite composé de l’administration publique, de la société civile et des sociétés minières. C’est pourquoi, il était de son devoir de les rencontrer et de les rassurer de sa volonté à maintenir la qualité des relations. Cette visite a été l’occasion d’échanger sur l’évaluation prochaine de notre pays à la mise en œuvre de la Norme ITIE qui est prévu démarrer le 01 janvier 2023.

Le Directeur national a laissé entendre qu’il connaît bien le processus ITIE depuis les premières heures de l’adhésion du pays et son importance pour une bonne gouvernance du secteur extractif. « C’est la raison pour laquelle le Groupe Endeavour s’est toujours investi à fournir dans les meilleurs délais, toutes les données sollicitées dans le cadre de l’élaboration des documents ITIE ». a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a précisé par que le Groupe Endeavour compte 4 sociétés minières sur les 17 installées au Burkina Faso.

Il a rassuré le Secrétaire Permanent de sa volonté à travailler pour la réalisation des objectifs communs qui est de renforcer la transparence dans le secteur extractif.

Ainsi, les deux parties ont accordé leur violon quant à la validation prochaine du pays. Les efforts seront conjugués pour que le Burkina Faso soit parmi les pays accomplissant des progrès satisfaisants. C’est donc sur une note de satisfaction avec la promesse de travailler en tandem que la visite a pris fin.

Ajouter Un Commentaire

53  −    =  47