𝐏𝐫é𝐩𝐚𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 à 𝐥𝐚 𝐯𝐚𝐥𝐢𝐝𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 : 𝐥𝐞 𝐁𝐮𝐫𝐤𝐢𝐧𝐚 𝐅𝐚𝐬𝐨 𝐬’𝐢𝐧𝐬𝐩𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐞𝐱𝐩é𝐫𝐢𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐈𝐓𝐈𝐄 𝐒é𝐧é𝐠𝐚𝐥
Dans le cadre de la validation prochaine du Burkina Faso, le Secrétariat Permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (SP-ITIE) a initié une mission d’apprentissage auprès de sa consœur de l’ITIE Sénégal. A cet effet, une délégation de l’ITIE-Burkina Faso composée de cadres du SP-ITIE, de points focaux et de représentants des collèges au Comité de pilotage de l’ITIE-BF séjourne dans la capitale du Sénégal du 06 au 12 décembre 2021. Cette délégation est conduite par le premier responsable du SP-ITIE, Monsieur Kanfido ONADJA. L’objectif de cette mission d’étude est de s’inspirer de l’expérience du Pays de la Teranga sur la mise en œuvre du processus ITIE. Il s’agit précisément de mieux cerner le nouveau modèle de validation et les bonnes pratiques du Comité National-ITIE (CN-ITIE) -Sénégal.
Le Sénégal dont la validation est achevée en Septembre 2021, y a réussi brillamment avec un score global de 93/100 dans la mise en œuvre de la Norme ITIE 2019. Quant au Burkina Faso, sa validation sur la conformité aux exigences de l’ITIE va débuter en janvier 2023, c’est pourquoi, l’ITIE-BF a décidé de profiter de l’expérience du Sénégal afin de réussir également la sienne.
Reçus dans les locaux de l’ITIE Sénégal sur 186, avenue Lamine Gueye x Jacques Bugnicourt Dakar Plateau, la présidente du Comité national, Pr Eva Marie Coll SECK et la Secrétaire permanente de l’ITIE-Sénégal, Marième Diawara/THIAW ont souhaité la bienvenue à la délégation burkinabè. Elles ont également souhaité que ce partage d’expérience soit fructueux pour les deux parties.
Durant cinq jours, le Comité national-ITIE Sénégal va échanger avec les membres de la délégation burkinabè sur plusieurs centres d’intérêt liés aux exigences de la norme ITIE notamment l’engagement des prenantes, la communication du CN-ITIE, la divulgation systématique, la politique des données ouvertes, la déclaration des bénéficiaires effectifs, la gouvernance du secteur minier au Sénégal, la politique d’octroi et de transfert des titres, la gestion du contentieux fiscal dans le secteur minier et aussi la question environnementale etc

Ajouter Un Commentaire

6  ×    =  48